Convention d’objectifs tripartite dans les collèges

 

 

Le département de la Gironde expérimente depuis janvier 2013 une démarche partenariale et contractuelle avec sept collèges volontaires dont 2 sur notre canton : Collège du Grand Parc et Edouard Vaillant + 1 hors canton mais accueillant nos élèves, Cassignol.

Par ce dialogue de gestion, la collectivité entend optimiser l’affectation des moyens qu’elle attribue en mettant en synergie les objectifs prioritaires de l’EPLE – Etablissement Publique  Local d’Enseignement – avec ceux définis par les politiques éducatives du département.
.

Cinq objectifs stratégiques

Pour mener à bien son projet de démarche partenariale et contractuelle avec des collèges, le département de la Gironde a souhaité construire un dialogue partenarial  en tenant compte de cinq objectifs stratégiques :

  • avoir une gestion patrimoniale partagée (CG/EPLE) et de qualité du bâti,
  • mettre en synergie le collège et son territoire pour son ouverture et son rayonnement,
  • réduire les déséquilibres territoriaux et socio-démographiques pour plus de solidarité,
  • offrir une restauration de qualité et optimiser les moyens.                                                                                               Ce dialogue constitue un avenant à la convention CD/collège qui devra être soumis à l’approbation du conseil d’administration de l’établissement et de la commission permanente du conseil général.

Un dialogue individualisé avec le collège

Ce dialogue s’appuie aussi sur des « outils opérationnels » comme la fiche d’identité du collège à partir de ratios et d’indicateurs permettant de le situer de manière quantitative et objective y compris par rapport à des moyennes départementales.
Le département,  tête de file du dialogue

Les indicateurs sont ensuite transmis aux collèges qui établissent une cartographie des points de vigilance pour chaque indicateur.

Parmi les points de vigilance pointés par les collèges figurent l’augmentation des effectifs ou une surconsommation énergétique. Les alertes des établissements se traduisent ensuite par exemple par un accompagnement du collège dans la maîtrise des coûts.
Rentrer dans le détail : une vraie prise de conscience pour coller à la réalité!

J’ai pu participer au travaux de restitution des réflexions menées avec les équipes des collèges Grand parc et E.Vaillant. Ces réunions tripartites, sur le site de la DSDEN (cours de Luze), ont été des occasions uniques pour nous tous (parents d’élèves inclus!) d’échanger et de prévoir l’avanir de nos enfants.
Du concret, encore et encore…ça me va!

 

No tags for this post.