Bilan de mi-mandat

Emue mais si fière!

Réunion de bilan de mi-mandat au Grand Parc, ce jeudi 13 juin 2018.

Avec mon binôme, Philippe Dorthe et ma suppléante, Sandrine Doucet, accompagnée de Manuella Agbokou, notre jeune conseillère départementale des jeunes issue du Collège du Grand Parc,  devant une salle pleine et surtout des personnes de cœur, venues partager avec nous le calendrier de nos actions depuis 36 mois.

C’est dans ces moments là que je remercie  Philippe Dorthe de m’avoir proposée de l’accompagner dans cette très belle aventure, avant tout humaine.

Merci à vous tous et « on ne lâche rien », il reste 3 ans !

Je vous propose de prendre connaissance des mots que j’ai pu prononcer à cette occasion :

Mesdames, Messieurs,

Cher(e)s ami(e)s,

Cher(e)s ami(e)s élu(e)s,

Le 31 mars 2015, Philippe et moi, avec nos remplaçants Sandrine et Faouzi, devenions le premier binôme élu paritairement conseillers départementaux du canton de Bordeaux 4.

C’était il y a  38 mois…

Ils  sont passés tellement vite qu’il me semble que c’était hier !

Quelle aventure personnelle mais surtout quelle forte aventure collective et humaine 

Rendez-vous compte :

96 permanences tenues dans 4 lieux différents de notre canton….parfois même sur des places publiques !

Quelques  400 personnes reçues,

+ de 80 dossiers traités,

1 dizaine de rubans coupés,

autant de 1eres pierres posées,

de discours prononcés,

 de commémorations célébrées,

Et tant de mains serrées, de joues embrassées et de sourires offerts !

Je n’ai pas compté les dents crispées, les cris étouffés, les langues tournées + de 7 fois dans la bouche, les épaules soulevées et les gorges nouées…

L’important est de se souvenirs du meilleur

et le temps que nous allons partager, ensemble, aujourd’hui,  en fait partie.
Nous avons souhaité vous proposer ce moment, certes pour vous présenter un bilan à la moitié de notre mandat – parce que c’est une 1ère pour les élus départementaux de pouvoir se frotter à cet exercice car avant 2015, l’assemblée était renouvelée tous les 3 ans – mais aussi pour aborder avec vous des questions que nous nous posons et que vous vous posez également.
Si vous le voulez bien, nous aborderons ainsi en première partie de réunion le sujet du FDAEC– Fond Départemental d’Aide à l’Equipement des Communes -.

Certaines et certains d’entre vous sont ici concerné(e)s par cet acronyme, synonyme de prise en charge du tout ou partie de travaux ou d’équipement de leur structure.

Complexe, quand ici à Bordeaux, s’entrechoquent une liste à la Prévert et le sens donné à l’action politique…nous y reviendrons !

Puis nous illustrerons avec vous les moments clés qui ont jalonné notre mandat depuis 3 ans

pour enfin laisser circuler la parole entre vous et nous.

Pour ma part, je retiens de ces 3 années, la richesse des rencontres effectuées et les limites posées par nos moyens alloués, source de beaucoup de frustrations, ici, tout particulièrement dans notre canton de urbain de Bordeaux.

Je retiens les regards rieurs ou désespérés, les mains tendues ou retenues, les attitudes bienveillantes ou hostiles, les cœurs ouverts ou blessés, et dans ce dernier cas si souvent fermés.

Moi, mon envie et mon devoir m’ont portée vers toujours plus d’écoute et d’essais de solution.

J’avance, abîmée parfois par les vicissitudes de la vie, mais remplie de l’énergie puisée au creux des autres.

Le Département est une institution tournée vers l’autre, par nature, par mission.

Je suis donc sa missionnaire.

Ainsi, je me souviens, et ils se reconnaîtront car ils sont quasiment toutes et tous ici parmi nous,

  • d’un jeune enfant à orienter vers un professionnel de la PMI pour un suivi médical,
  • d’une maman nécessitant une prise en charge par la MDSI la + proche afin de connaître les aides dont elle pouvait bénéficier alors que sa vie et celle de ses enfants venait de basculer,
  • d’une personne souhaitant connaître les délais d’obtention de la carte de stationnement délivrée par la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) pour son père handicapé,
  • du désarroi d’un couple devant prendre une décision pour trouver une solution optimale pour un parent dépendant,
  • de ces habitants ayant subi de nombreux dommages et pour qui le SDIS était intervenu,
  • de ces nouveaux arrivants à qui j’avais donné l’adresse de l’Epicerie solidaire du quartier (Local’Attitude et Solidarité 33),
  • des ces Princ’ESS au projet novateur pour lequel nous pouvons donner un coup de pouce grâce à l’ESS,
  • de ces heures passées à discuter des projets déployés au sein des 3 collèges du canton : Grand Parc, Edouard Vaillant et Auguste Blanqui,
  • et de ces enfants arrachés à leur pays d’origine, scolarisés dans ces mêmes collèges pour lequel nous nous sommes mobilisés pour qu’ils ne subissent pas de double ou de triple peine (j’embrasse Anna, Samuel, Kristian, Yanis et Adham et tous les professeurs et parents qui se mobilisent dans la bienveillance pour eux)
  • d’un toit trouvé en urgence absolue,
  • de CA passés à disséquer l’avenir parfois menacé mais toujours considéré comme essentiel des nos 3 centres sociaux, Bordeaux Nord, Foyer Fraternel et GP Inten6T,
  • des ces angoisses qui vous nouent quand un signalement sur un enfant en danger vous revient et qu’un placement sous l’autorité du Président du département s’avère nécessaire,
  • de ces fêtes prolongées,
  • de ces cafés avalés au petit matin au « Kfé des parents » dans les écoles ou les collèges du canton,
  • de ces repas de quartiers et des jardins partagés….

Tous ces moments de vie fabriquent notre quotidien et il devient précieux car il est le notre, ici, dans notre canton de Bordeaux Nord.
Je tenais tout particulièrement à remercier :

  • Philippe Dorthe, pour avoir eu la jolie idée de me proposer de devenir sa binôme dans ce mandat départemental,
  • Sandrine Doucet, d’avoir accepté d’être ma remplaçante alors qu’elle était députée,
  • tous les militants de Bordeaux Nord pour leur soutien indéfectible,
  • mes enfants pour les trop nombreuses absences que je leur impose,
  • et vous,  vous toutes et tous, pour qui je regrette de ne pas avoir assez de bras pour tous vous embrasser et vous remercier, d’être vous.

Alors, on continue, on avance ensemble, au moins encore pour 3 ans encore surtout on ne lâche rien, jamais !”

Hier, Corinne Guillemot & Philippe Dorthe, Conseillers départementaux de Bordeaux 4, rendaient compte de leurs actions à mi mandat.

Publiée par Groupe Socialiste et apparentés – Département de la Gironde sur jeudi 14 juin 2018

 

 

1 – Bilan Mi Mandat Bordeaux 4 1 – Bilan Mi Mandat Bordeaux 4

No tags for this post.